L'Interview Fabricant : Snö Bioflowers

Deuxième opus des interviews fabricants avec, ce mois-ci, une interview de Raphaëlle Monod-Sjöström, la créatrice de la marque Snö Bioflowers.

Ancienne championne de ski, elle s'investit désormais dans la préservation de l'environnement notamment celui des Alpes auquel elle est naturellement très attachée.




Comment est né Snö Bioflowers ?

La ligne de soin bio Snö Bioflowers est née d'une rencontre avec Christophe Bombana, expert en cosmétique, qui après près de quinze ans passé au sein de l'Oréal a créer sa une société d'édition de produits cosmétiques. Nos valeurs communes nous rapprochées.

Pourquoi avoir lancé une marque de cosmétiques biologiques ?

Durant ma carrière sportive, j'ai toujours pris soin de ma santé en utilisant les vertus thérapeutiques des plantes pour ne jamais enfreindre la réglementation relative au dopage;
Il faut dire que j'étais a bonne école puisque le naturaliste Théodore Monod, pionnier de l'écologie moderne était mon arrière grand oncle.
Puis ce qui était une nécessité est devenu une passion, et je n'ai jamais cessé d'essayer en savoir plus sur les bienfaits des plantes.
Je me suis alors me formée à l'herboristerie auprès de botanistes suisses.

Quels sont vos ingrédients naturels préférés ?

Les tisanes, les huiles de nos fleurs de montagne qui ont réellement des vertus cosmétiques et médicinales fascinantes, quand on réalise que l'aspirine a été découvert en analysant la Reine des Prés et le saule blanc, c est vraiment extraordinaire

Pourquoi s’intéresser plus particulièrement aux plantes de montagne?

La neige a le don d’embellir la vie et de nous rendre joyeux.
La neige, les glaciers sont des éléments majeurs dans notre écosystème.
L’humus amené par les coulées de neige constitue un engrais naturel surpuissant qui explique que certaines plantes des Montagnes contiennent des principes actifs d’une efficacité inégalée.
Les conditions climatiques extrêmes ont également rendu les Edelweiss très résistantes aux UV qui ont développé des vertus anti radicalaires et anti oxydantes plus puissantes que les plantes de plaine.

Avez-vous d’autres engagements écologiques ?

Je suis née dans les Alpes, j'ai grandi à la montagne, je vis à la montagne et mon engagement écologique vis a vis de cette dernière est total, puisque Snö Bioflowers reverse 1% de son chiffre d'affaires à l'association "1% pour laplanète", qui le redistribue à diverses associations de protection de la nature en montagne.


Étant persuadée que le plus grand polluant n étant pas les dégagements de CO2 mais la surconsommation de molécules de synthèse qui de ce fait détruisent la nature à petit feu, une molécule de synthèse ne redevient plus une vie organique ( ex la pilule contraceptive ) elle reste des milliers d’années…contrairement à un pétrolier qui échoue, le pétrole redevient vie organique au bout de dizaines d année…

Je n'utilise plus de produits ménagers à base de molécule de synthèse, j'utilise du vinaigre blanc, du savon noir, des éponges de micro fibre.
Je collabore sur les projets de ramassage des déchets en montagne à la fonte des neiges, je consomme moins d énergie à la maison, j opte pour les couches Biodégradables pour mon 3ème bébé qui arrive…

Comment voyez-vous l’évolution de la cosmétologie biologique dans les années à venir ?

Je l'imagine très simplifiée avec de moins en moins de synthèse et de plus en plus de "naturalité", dans ses formulations et avec de plus en plus de "2 en 1" afin de réduire les packaging .

Sans tout nous révéler, quelles sont les bonnes choses à venir pour Snö Bioflowers?

D'être de plus en plus présent dans le Rhône Alpes. Des formulations plus spécifiques pour les soins du visage.
Un développement de qualité en restant à des prix accessibles qui nous demandera un travail d'équipe extraordinaire de minutie, de contrôle et de passion pour la sauvegarde de nos montagnes.



Mille mercis à Raphaëlle Monod-Sjöström d'avoir si gentiment répondu à nos questions.

Crédit photos : CHRISTOFFERSJOSTROM.COM

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire