Le savon d'Alep liquide Tadé



Mais qu'est ce que c'est ?

Un authentique savon liquide d'Alep fabriqué dans la légendaire cité d'Alep comme son petit nom l'indique. Fabriqué de façon artisanale, c'est un produit noble issue d'une tradition séculaire.
Il est totalement biodégradable, ce qui ne gâche rien : un geste de plus pour prendre soin de sa planète.


Et qu'est ce que ça donne ?

  • La composition : C'est un savon pur végétal (potasse, huile d'olive et essence de laurier) sans laureth sulphate, sans PEG, sans EDTA, sans formaldéhyde. un très bon savon en somme!
  • La texture : très fluide, c'est comme un bon gel douche bien oncteux. Il n'est pas trop liquide et une petite quantité suffit pour une belle mousse.
  • L'odeur : ah ! l'odeur ! Et hop! après la Lituanie, un petit voyage en Mésopotamie. Ça sent bon l'huile de baie de laurier : c'est tonifiant, vivifiant, ça sent "le propre".
  • La présentation : on ne saurait trop vous recommander le flacon pompe. Parfait sous la douche, il délivre la juste quantité nécessaire pour laver tout le corps (et l'esprit endormi). Sur le lavabo ou l'évier de la cuisine, il fait office de " pouss'mouss'" : rapidité, propreté, efficacité.
  • Et après.... : Et bien, l'avantage du savon d'Alep liquide c'est qu'il mixe le côté doux et pratique du gel douche avec le côté "bien lavé, bien rincé" du savon. Il laisse un léger parfum épicé sur la peau qui rappelle que l'on a utilisé un produit de fabrication ancestrale qui vient de loin. La peau est douce, hydratée. Le savon d'Alep ne le dessèche pas : parfait pour un lavage fréquent des mains en cuisine par exemple.

Conclusions :

Un flacon pompe on ne peut plus pratique (avec des recharges disponibles), un savon d'une douceur infinie pour la peau et pour l'environnement, ce savon s'adresse à TOUT LE MONDE !

Pour laver les bébés, les grands de la tête aux pieds (et oui, même les cheveux!), pour ceux qui doivent se laver les mains souvent, ceux qui souffrent de problèmes peau comme l'eczéma : c'est le savon pour toute la famille.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire